jeudi 11 juin 2009

Même pas mort!

Il y a un peu moins d'un an, à la terrasse d'un bistrot, un mien ami m'annonce qu'il veut lancer un blog*. Je lui balance, avec un air assertif et un verre de vin blanc en main, ouvrez les guillemets: "à mon avis, si tu veux que ça marche, faut être constant. Tu postes x fois par semaines, et tu t'y tiens."

Hum.

Donc, Nain/Wok n'est pas mort, gentil lecteur. Au singulier, parce que vous devez pas être des masses. Ce qui m'amène à l'anecdote suivante: déjà petit, j'étais vaguement athée, et je pensais de bonne fois que c'était la norme. En gros, à part feue ma grand-mère maternelle, personne ne priait quoi que ce soit à la maison (cinq personnes, trois générations), et seule la vieille garde avait un vague respect passif pour l'église. Ce qui permit ma grande désillusion de secondaire où, arrivant à la grande école, je découvrais deux classes de religion par années, contre une pour la morale laïque. Voilà voilà.



Vaguement athée, je le suis toujours, et j'ai beaucoup de sympathie pour les troublions anglo-saxons surnommés "les nouveaux athées": un groupe d'intellectuels de haut vol décidés à clamer leur fierté profane comme les gays ont leur gay-pride. Pour placer le débat, on trouve dedans Daniel Dennett, philosophe des sciences principalement intéressé par la cognition et l'évolution, aussi connu pour sa barbe foisonnante; Christopher Hitchens, auteur de Dieu n'est pas Grand, journaliste anglais et un des rares correspondants de guerre à avoir subi le "waterboarding" pour savoir de quoi on parle; et surtout le plus bruyant, Richard Dawkins, ethologue, vulgarisateur scientifique et tonitruant défenseur de la théorie de l'évolution.

Ce dernier a d'ailleurs organisé une collecte pour payer une publicité sur un bus londonien clamant, je cite en traduisant lourdement: "Dieu n'existe probablement pas, alors profitez de cette vie-ci". Tollé générale. Mais pour qui se prend-il?

Et ça, ça m'éclate. Autre anecdote: dans un recoin du bible belt américain, une affiche proclamait: "Vous ne croyez pas en Dieu? Vous n'êtes pas seul", suivi du numéro d'un central d'appel de support pour les athées. L'affiche a fait parler d'elle dans la presse et à la télé. Fox Niews, chantre d'une info impartiale, a qualifié l'affiche d' "arrogante".

Je ne sais pas trop quoi faire de ça. Ma sympathie va naturellement à ces trois grands esprits, ainsi qu'à d'autres comme Stephen Hawkins qui tentent d'expliquer l'univers autrement qu'en sortant le joker "Dieu". Une adolescence passée à lire Phil Dick et Robert Anton Wilson m'a certainement poussé à garder un esprit ouvert à tous vents, et je considère l'athéisme comme une ouverture bien plus grande que toute religion. Si des dieux existent, c'est dans ce territoire encore obscur, notre esprit. Et là seulement.

Mais je ne peux que m'étonner en me rendant compte que l'athéisme reste un tabou, et pas seulement dans le Texas profond. Pis: le président d'une démocratie voisine a déclaré préférer des prêtres à des éducateurs pour réduire les tensions avec les banlieues, et a plusieurs fois sous-entendu qu'on ne peut être moral qu'à travers la religion. Un autre, plus méditerranéen, colle aux directives du Vatican qui, aux dernières nouvelles, est une dictature théocratique. Oui, comme l'Afghanistan des Talibans, que j'ose mettre au pluriel alors que je doute franchement. Alors certes, les catholiques mangent proprement, mais est-ce une raison? Doit-on baser la direction d'un état démocratique, et donc participant de la division entre l'église et l'état, sur un courant religieux pour lequel personne n'a voté? Pourquoi les écoles religieuses sont-elles subventionnés en Belgique? La religion, dans sa forme moderne et démocratique, est-elle autre chose qu'une affaire privée, laissée à la discrétion de chacun?

*ce que point ne fit, d'ailleurs.

5 commentaires:

David a dit…

Effectivement, il bouge encore (ce qui me fait penser que ce soir, je devais réveiller les miens après un interlude, au lieu de glander et de regarder Burn Notice)...

Quant à tes interrogations sur les théocraties, je ne sais que te dire, si j'étais président du monde, ça fait longtemps que j'aurais terraformé tout ça à coups de bombe H.

Le Responsable a dit…

Mouais. Je supporte assez mal la radioactivité, et j'ai du mal à nitroglycériner la planète pour se débarrasser des trois-quatre braillards qui font juste chier en criant plus fort que tout le monde.

Tiens, au fait: il y a pas trop longtemps, genre: une semaine, un médecin protestant est abattu dans une église, après un service, parce que le pauvre bougre pratiquait des avortements tardifs (le genre de trucs douloureux généralement faits pour sauver la mère suite à des complications invraisemblables). Par un militant anti-IVG, fatalement.

Le doc était le dernier à officier sur trois ob/gyn, après une pluie de menaces de mort, et le monsieur s'était déjà fait tirer dessus pour ça. Il avait choisi de continuer mais avait annoncé à ses proches qu'il ne se voyait pas mourir vieux d'une pneumonie.

Réaction: la clinique est à deux doigts de fermer. Un groupe "pro-vie" est tenté de racheter la boutique. Classe, non?

Pourquoi les "pro-vie" râlent contre les avortements mais sont majoritairement pour la peine de mort? On me l'explique, celle-là?

David a dit…

Réponse: ils sont chrétiens.

Le Responsable a dit…

Pas que, en fait. On fait souvent l'amalgame "pro-vie=chrétien" ou "créationiste=papiste" mais on trouve aussi pas mal de musulmans et de juifs dans le lot. Quant aux religions orientales, j'ai toujours des réserves quant à la fameuse "solution d'orient" au problème religieux et j'ai l'impression qu'elles ne sont pas mieux plus loin (les prêtres taoistes et shintoistes recrutaient et formaient les pilotes de zero kamikaze, notamment, et les hindous sont très forts pour discriminer les voisins).

D'où l'autre point qui m'empêche d'avoir une position claire: je connais aussi personnellement une tétrachiée de croyants très polis et très propres, le coeur sur la main, progressistes et tout. Enfin, une tétrachiée: j'exagère, mais suffisament pour ne pas sombrer dans le cliché "religieux=méchant crétin" un peu facile.

A côté de ça, je me dis aussi que ces types et ces gonzesses seraient tout aussi géniaux s'ils étaient athées, que leur religion n'a pas grande influence sur la façon dont ils vivent leur vie éthique et sociale. Maintenant, je suis quand même profondément enraciné dans une vision du monde (R.A.W. dirait "Uhmwelt") orientée agnostique, et par là même je suis plus ou moins amené à penser ça.

Donc, ma solution à tout: expérience en double aveugle. Quelqu'un a des sous?

David a dit…

Certes, tous les anti-avortement ne sont pas chrétiens, mais dans nos contrées quand même pas mal (et jamais je ne leur ferai l'honneur de les appeler "pro-vie" terme tout sauf gratuit et qui sous entend que les autres sont "pro-mort").

Quant au créationnistes, on en trouve quand même plus chez les protestants que chez les cathos.

Et c'est pas moi qui vais dire que les religions orientales sont la solution. Il n'y a rien qui me fait plus vomir que l'angelisation des moines tibétains de nos jours (des crapules comme les autres, mais bon tous les bobos fans de bouddhisme et de Tibet se sont bien garder d'apprendre un peu l'histoire de la région et sa culture)

Maintenant nous sommes bien d'accord qu'il existe un paquet de croyants qui sont très sympathiques/intelligents/etc.
(mais bon même les Nazis avaient Schindler)
Je me souviendrais toujours que c'est un prêtre catho qui m'a expliqué les bases de l'évolution dans mon enfance.

Et donc je ne dirais pas que religieux = méchant crétin, mais que les religions basent quand même leur fond de commerce sur eux.

Un autre truc c'est que je distingue bien religion, religieux, croyant, croyance et ce genre de choses.
Et si je me vois moi aussi comme agnostique (dans le sens que je ne sais pas s'il y a un ou des Dieux et au final je m'en fous, ça ne me concerne pas) je pense aussi que la plupart des religions sinon toutes sont extrêmement néfastes pour les humains...

(pour l'instant la seule religion que je trouve fréquentable (mais je la connais peu) c'est le Shinto, mais je doute que ses prêtres le soit très fréquentables justement... le concept même de prêtre Shinto me gêne)