mercredi 19 mai 2010

Je suis un gros con dégueulasse (et vous avec) : je suis sexiste

Comme pour le racisme, on me dit souvent que c'est bon comme ça, l'égalité entre hommes et femmes c'est fait. Bizarrement, c'est surtout des hommes qui me le disent.

Parce que si vous demandez à une femme, elle vous répondra sûrement en vous riant au nez. Si elle a un travail, elle est presque systématiquement payée moins qu'un homme. Les lois sociales ont beau tenter d'équilibrer les salaires, ça n'empêche pas les patrons de faire signer aux femmes des contrats pour des postes moins bien payés où elles feront le même boulot que leurs collègues masculins.



Et pas seulement. Combien fois vous entendez qu'il y a des métiers d'hommes ? Qu'une femme pompier c'est ridicule ? Personne ne se moquerait de moi si j'essayais d'être pompier, et je pense que je pourrais décrocher le poste si j'y mets du mien, et que j'y consacre du temps. Pourtant, la plupart des femmes qui m'entourent pourraient sans problème me mettre ma race au bras de fer, et j'y inclus ma chère maman et ma petite soeur. Alors ? Qu'est-ce qui empêchent ces femmes, tout aussi capables que moi voire plus, d'enfiler un casque et d'éteindre des feux ?

On me répond souvent : histoire d'hormones et de biologie, qui influencent le comportement, donc les femmes et les hommes sont différents. Biologiquement oui, je ne peut pas dire le contraire. Les monsieurs ont un kiki et des bouboules, les madames ont un nounou et des tétés, ça, on peut pas trop discuter le coup. Mais dans les faits, dans les capacités ? Même si nos hormones influencent notre comportement et qu'on a pas les même selon le sexe, il y a autre chose de plus costaud qu'elles : le neocortex, et c'est le siège de la conscience, la petite voix qui dit "je". Quand vous avez faim, vous savez quand même vous retenir de manger s'il le faut, non ? Les hormones, c'est pareil : votre volonté est plus forte. *

Alors, si une femme est de toute façon capable d'effectuer les mêmes tâches qu'un homme avec la même efficacité, pourquoi est-ce qu'un homme politique sur dix est une femme, alors que dans la vraie vie, la répartition est peu ou prou de 50 / 50 ? Pourquoi est-ce qu'on doit mettre au point des lois de défense des minorités pour les femmes, alors qu'elles représentent la moitié de la population ?

Pourquoi est-ce qu'on dit, dans le milieu de l'édition littéraire, "les femmes écrivent pour les femmes, les hommes écrivent pour tout le monde" ?

Parce que : privilèges.

A l'inverse, déclarez un peu que vous voulez devenir "homme au foyer" et regardez les têtes autour de vous. Allez-y, faites-le. Vous voyez ce mélange d'incompréhension, de condescendance et d'amusement sur les visages ?

Et si vous pensez "c'est parce que le sexisme, ça marche dans les deux sens", dommage. Vous avez perdu, bienvenue chez les sexistes. On vous regarde comme ça parce que s'occuper d'un foyer, il y a des femmes pour ça.

Je suis homophobe...

*Et le premier qui me sort que les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus ferait mieux de lire des vrais livres sur la psychologie. Désolé les gens, je vous aime beaucoup mais John Gray est à la sexologie ce que Johnny Halliday est à la musique. Il sort peut-être des best-sellers mais vous savez combien de gens sérieux citent ce clown dans de vrais travaux ? Aucun. Bah oui. Et c'est pas parce que c'est un génie incompris et novateur. C'est plutôt l'inverse : un guignol qui vend une soupe passée d'âge.

1 commentaire:

galael a dit…

Hum, je suis désolée si je commente ici pour ce qui n'est au final qu'une approbation pleine et entière de ton texte - rien de bien constructif, en somme XD Je suis tombée par hasard sur ton blog et j'ai bien aimé les dessins, les articles que j'ai lu aussi.

Cependant, parce que je ne spame pas les articles des autres sans raisons, je voulais savoir si tu savais, en parlant de sexisme, que l'un de tes liens de côté - sur lequel j'ai cliqué par curiosité - est affreusement sexiste ? Sexiste niveau "slut" et "women are all bitches". Enfin, les Françaises. Et comme je ne veux pas accuser sans raison, c'est sur Ask a Frenchman - les articles "Why are French women such bitches", "Why French women do not ask men out", "Do French men really find American women fascinating?"...

Ces extraits choisis :
"Yep, women are strange. They don’t really like to have other women they don’t know too well around. See, women are insecure creatures that see competition everywhere, especially in other women. So every time they meet another woman, they’re afraid that the new woman will threaten them one way or the other, it can go from stealing their boyfriend/husband to wearing the same dress at a dinner party, and more generally speaking: unbalance the fragile balance of her social life (especially if the new woman is thinner, younger, and/or prettier than they are)."

"Most of them are immature bitches, always want everything and its contrary and love playing games, all of those without understanding the meaning of fun, you’ll understand why more and more French men give up on them and turn towards foreign women."

Je dois avouer que ça m'a pas mal découragée et enragée, surtout quand je pense que des étrangers le CROIENT et lui FONT CONFIANCE...